15 janvier 2009

Le Loup Rouge

Loup_Rouge

Arisa est en fait un loup rouge.

Famille : Canidé

Vit : En meute.

Régime alimentaire : Carnivore (mais il leur arrive de manger des fruits comme du raisin et des insectes en cas de famine.)

Vitesse : Environ

60 kilomètre

à l’heure.

Point fort : Bon coureur, bon nageur, excellent odorat (peut détecter un animal à

270 m

contre le vent), angle de vision à 250°, bonne audition (peut entendre des sons jusqu'à 40 kHz (20 kHz chez l'homme), il perçoit notamment d'autres loups hurler jusqu'à une distance de 6,4 à

9,6 km

.)

Le Loup rouge (Canis rufus), ou loup roux est le plus rare de tous les loups, car gravement menacé d'extinction. Il doit, bien sûr, son nom à la couleur du pelage et vit en Amérique du Nord.

Pendant des décennies, le loup rouge n'a pas été distingué génétiquement du loup gris ou du coyote. Il se distingue cependant du loup gris (qui présente souvent des nuances rougeâtres) par d'autres différences physiques : plus petit, plus léger, pattes plus fines. Il présente, d'autre part, la particularité de pouvoir se dresser sur ses pattes postérieures. Le loup rouge peut se reproduire avec ces deux espèces.

(Merci Wikipedia)

Posté par Mkat à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mai 2009

Panthère et Leopard

panthere_noire_20_201Mimiko est une panthère noire, Alec est un léopard.
Famille : Felidae
Vit : Solitaire sauf durant la saison des amours (environ 15 jours par an)
Régime alimentaire : Carnivore.
Vitesse : vitesse de pointe de 60km/h.
Point fort : Très bon grimpeur, il peut hisser de grosses masses avec lui, est capable d’accélération foudroyante.

 

 

Certains léopards peuvent être noirs et sont alors appelés « panthères noires ». Il ne s'agit pas d'une sous-espèce distincte mais d'une variation liée à une mutation génétique appelée mélanisme : la fourrure conserve ses taches, mais celles-ci ne sont plus visibles dans le poil.

 

(Merci Wikipedia)

 

Credit Photo

 

Posté par Mkat à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2010

Le Labrador retriever

875557260Naru est un Labrador retriever couleur chocolat (marron comme celui de gauche sur la photo).

Famille: Canidé

Vit: "En meute" (Le labrador est un chien qui ne supporte pas la solitude.)

Régime alimentaire: carnivore à tendance omnivore.

Points forts: très intelligent, bon nageur, bon sens d'orientation, bon odorat ( 35 fois plus développé chez le chien que chez l'homme), bonne ouïe, voit mieux la nuit que le jour. 

Le labrador partage son statut de chien de chasse avec celui de chien de compagnie et d'assistance. Il est remarquablement intelligent et docile. Capable de comprendre jusqu'à une centaine de mots différents, il est également très joueur, tendre et proche de ses maîtres. Il peut vivre en intérieur bien que ce ne soit pas sa vocation, son calme et sa grande sociabilité faisant de lui l'ami des enfants ; en revanche, il ne supporte pas la solitude (le chiot, laissé seul à la maison, peut saccager les intérieurs).

Il recherche souvent l'eau pour s'y baigner et d'une manière générale, il a besoin de beaucoup se dépenser régulièrement pour ne pas s'empâter, car c'est un chien vorace qui a tendance à prendre assez rapidement de l'embonpoint. Son poil très imperméable nécessite peu d'entretien, mais son sous-poil tombe en quantité très importante en automne et au printemps.

Selon une légende, le labrador serait issu du croisement d'un terre-neuve et d'une loutre. La légende s'appuie sur leurs points communs : leur attirance pour le milieu aquatique, leurs pattes palmées, leur poil graisseux et imperméable ainsi que le profilage de leur queue et son utilisation comme gouvernail.

(Merci Wikipedia ^^)

 

 

Posté par Mkat à 02:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juillet 2013

Lynx boréal

Asuka est un lynx boréallynx

Les lynx ont un physique très reconnaissable parmi les félins, et peuvent difficilement être confondus avec les membres d'un autre genre, hormis peut-être le Caracal. Le corps est caractérisé par une démarche chaloupée du fait de leurs membres postérieurs très développés, ce qui est une particularité du genre, les félins ayant plutôt la partie antérieure du corps plus puissante.

Les jambes sont longues et les pattes volumineuses en comparaison du reste du corps ; il s'agit d'une adaptation au déplacement dans la neige : les longues pattes permettent de se dégager plus facilement dans un épais manteau neigeux et les pieds très larges agissent comme des raquettes afin de ne pas s’enfoncer dans la neige

. De plus, les coussinets très larges ont pour effet d'étouffer le bruit des pas et d'assurer une démarche totalement silencieuse. Les lynx exercent une pression très faible sur le sol, même en comparaison avec d'autres carnivores : ainsi le Lynx boréal exerce une pression sur le sol trois fois plus faible que celle du Chat sauvage (Felis silvestris) et on estime ce ratio entre 4,1 et 8,8 pour le Lynx du Canada et le Coyote (Canis latrans). L'empreinte des lynx, aussi longue que large, ressemble à celle du chat domestique, la piste est quasiment rectiligne, surtout lorsqu'ils avancent au pas.


La queue est courte, comme tronquée et se termine en manchon ; elle mesure à peine 20 à 25 cm de long. La taille totale varie selon les espèces, mais reste dans les mêmes proportions : seul le Lynx boréal se différencie cependant par son gabarit pouvant être deux fois plus élevé que celui des autres espèces. Le dimorphisme sexuel est important : les mâles sont en moyenne un quart plus gros que les femelles.

 

Comme tous les félins, les lynx ont une vision très sensible en faible luminosité et très précise pour détecter le mouvement.

L’odorat est puissant, mais il ne sert qu’à la communication intraspécifique (marquage du territoire par exemple), et jamais pour la chasse comme pour les canidés.

Les vibrisses, souvent appelées « moustaches », se trouvent sur le museau, au-dessus des yeux, sur les joues et au niveau des pattes : comme pour tous les félins, elles sont un organe du toucher très sensible.


Les lynx sont tous des nageurs quand il le faut, et d’excellents sauteurs et grimpeurs, grâce à leurs membres postérieurs particulièrement adaptés au bond. Des lynx captifs se sont par exemple évadés en sautant par-dessus leur clôture de trois à quatre mètres.

Comme tous les félins, les lynx sont de très mauvais coureurs de fond. Cette faible endurance peut être corrélée à la petite taille du cœur : le poids du cœur d'un lynx ne représente que 3,4 à 6,4 ‰ de sa masse totale. Les lynx connaissent trois allures : le pas, qui est l'allure la plus utilisée, le trot et le bond.


La gamme de sons que peut produire le lynx est similaire à celle du chat : il ronronne et feule. Il peut produire un bruit proche du miaulement, grogne et feule en période de rut. 

Les lynx sont surtout actifs au crépuscule et au lever du soleil. Ils chassent principalement à l'affût. Les lynx, comme la plupart des félins, asphyxient généralement leurs proies par une morsure ciblée au niveau de la gorge, et ne se servent absolument pas de leurs grosses pattes pour les assommer.

Le Lynx boréal est deux fois plus gros que les trois autres espèces de lynx.

(merci wikipedia)

Posté par Mkat à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2014

Elephant de savane d'Afrique

African_elephant


Kyogane est un éléphant de savane d'Afrique

L'éléphant de savane d'Afrique a des oreilles plus longues et plus grandes que celles de son cousin d'Asie. Il présente également une taille moyenne plus importante et un dos concave. Les mâles et les femelles ont des défenses externes, et sont d'habitude moins poilus que leurs cousins asiatiques.

L'éléphant apparaît dans de nombreuses cultures. Il est symbole de sagesse dans la culture asiatique, connu pour sa mémoire et son intelligence. 

Il est impossible pour un éléphant de sauter, pour des raisons d'ordre biomécanique : il lui faut toujours un pied sur le sol. Cependant il peut courir à une vitesse maximum de 20 km/h (record24 km/h).

Même si on emploie le terme « courir » pour un éléphant, il est à noter que le terme est inapproprié. Il serait plus logique de dire qu’il « marche vite ». En effet, il ne change pas son allure (sa façon de se déplacer) lorsqu’il accélère.

Dans l'organisation matriarcale des éléphants, les mâles sont connus pour leur tempérament indépendant et ont tendance à vivre en solitaire, forgeant parfois une alliance provisoire avec un autre individu ou intégrant une bande de manière informelle. Tandis que les femelles entretiennent des liens familiaux étroits et solides.

 Les troupeaux sont composés d'une dizaine d'éléphantes et de jeunes éléphanteaux, après la maturité sexuelle les mâles quittent le groupe. Ils errent jusqu'à ce qu'ils fassent alliance avec d'autres jeunes mâles.

Une étude, menée dans un zoo, montre que l'éléphant aime les fruits fermentés à un degré d'alcool de 7 °. Lorsque l'éléphant est saoul, il perd de sa sociabilité (alors que sobre il est très sociable). Lorsqu'il est ivre, il reste à l'écart du troupeau.

L'éléphant est herbivore, il mange une grande variété d'éléments végétaux : herbes, plantes, feuilles, fruits, racines et tubercules, écorces et même du bois. Quotidiennement, il faut à l'éléphant entre 150 et 180 kilogrammes de nourriture en saison sèche, et entre 200 et 260 kilogrammes en saison des pluies. Ces quantités varient aussi en fonction des espèces et des milieux fréquentés.

En l’état actuel des connaissances, l’éléphant est, avec l'humain, le dauphin, le corbeau et certaines espèces de grands singes, l'une des rares espèces animales à réussir le test du miroir de Gallup : lorsqu’on marque d’une tache le front d’un éléphant en un point qu’il ne peut voir directement et qu’on lui présente un miroir, il passe sa trompe sur la tache ; démontrant ainsi qu’il a reconnu son image et donc qu’il a conscience de lui-même. 

(Merci wikipedia ^^)

Posté par Mkat à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2014

Puma - Cougar - Lion des montagnes

PumaKyo est un puma (ou cougar ou lion des montagnes)

La silhouette du puma est fine et musclée et son postérieur est plus haut que sa tête ce qui lui permet de sauter facilement. Sa longue queue (entre 53 et 81 cm), plus foncée à son extrémité, est l'une des caractéristiques du puma. Enfin, il possède quatre doigts munis de griffes longues, pointues et rétractiles. Ses pattes arrières sont plus larges et puissantes que celles de devant, ce qui lui permet de bondir efficacement et d'avancer aisément dans la neige ou sur terrain escarpé.

En moyenne, le mâle mesure entre 1 mètre et 2,30 mètres de longueur, le record étant de 2,90 mètres, queue comprise. Celle-ci représente un tiers de la taille de l'animal. La masse du puma est comprise en moyenne entre 53 à 72 kg pour les mâles

Le puma possède une petite tête de forme arrondie munie d'oreilles courtes et écartées qui lui donnent une acuité auditive exceptionnelle. La puissance de ses mâchoires est plus grande que celle de n'importe quel chien. 

Le puma est un animal solitaire. Les mâles et les femelles ne se rencontrent qu'en période d'accouplement. 

Le puma peut courir très vite, jusqu'à 72 km/h mais seulement sur de courtes distances. En outre, il peut franchir jusqu'à 12 mètres en longueur, d'un bond à partir d'une position fixe. Enfin, il est capable de faire des bonds atteignant 4 à 5 mètres de haut, sans élan. Il se déplace en silence. C'est un animal qui nage bien mais il ne le fait qu'en cas de menace. Pour les besoins de la chasse ou en cas de menace, il est capable de grimper aux arbres et de faire preuve d'une grande agilité. 

Le puma ne rugit pas en raison de l'ossification totale de son appareil hyoïde. Il émet un gémissement aigu pour menacer les intrus osant s'aventurer sur son territoire.

Les pumas chassent seuls, à l'aube ou au crépuscule, le jour en montagne. Ils traquent leur proie et l'approchent par derrière. Les pumas peuvent fondre sur un animal du haut d'une branche : c'est la chasse à l'affût. Ils tuent leur proie en mordant la base du crâne, brisant le cou de leur victime. Ils peuvent ainsi s'attaquer à des animaux beaucoup plus gros qu'eux.

le puma peut être apprivoisé. Inscrit à l'annexe ll de la CITES, il peut donc être commercialisé avec un permis. Des fermiers en adoptent en Argentine et les laissent en liberté sur l'exploitation, où l'animal se révèle joueur et convivial. Mais les pumas sont en voie de disparition en raison de la fragmentation et la disparition de leur habitat et de la pression de la chasse.

Les peuples amérindiens le baptisèrent de façons diverses : il était par exemple « cabcoh » pour les Mayas. Les peuples qui occupaient les rives des Grands Lacs pensaient que sa queue attisait les tempêtes et l'appelaient Erielhonan, ce qui signifie « longue queue ». Le félin est discret, il ne chasse qu'à la tombée de la nuit ou au lever du jour : c'est pourquoi il a été aussi surnommé le « chat fantôme » (ghost cat en anglais). Lorsque Christophe Colomb découvrit le puma, il crut que c'était un lion : les Américains l'appellent encore mountain lion« lion des montagnes ». En anglais, le Puma est également appelé « catamount »« panther »« mountain screamer » et « painter ». Le président américainTheodore Roosevelt le surnommait le « seigneur du meurtre fugitif. »

Posté par Mkat à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]